Accueil

Liquides

Contient: Pin Blanc, Cerisier, Sanguinaire, Peuplier, Nard Américain, Huile Anise.

Guimauve
Des racines aux pouvoirs de guérison.
Utilisation : Calmer les voies respiratoires, les inflammations des bronches.
Soulage dans les cas de fièvres, maux de gorge, grippe, rhume.
Stimule le système immunitaire.
Émollient (d'une grande utilité partout où il y a des inflammations).
Calmant.
  Attention : La guimauve peut provoquer de légers troubles d'estomac ou de la diarrhée.
Une décoction ou une infusion de guimauve faiblement concentrée peut être utilisée avec un contrôle chez les enfants de moins de deux ans.
Il faut toujours avoir une synergie avec les plantes afin de faciliter le travail.
Tussilage
Le plus vieil antitussif.
La formule A7 peut être donnée à volonté dans les problèmes mentionnés.
Utilisation : Bronches, toux, asthme, congestion des voies respiratoires, extinction de voie, pour faciliter l'expulsion du mucus, pour faire baisser la fièvre.
  Attention : Le tussilage seul en quantité importante peut provoquer une maladie véno-occlusive hépatique, une affection sérieuse qui nuit au bon fonctionnement du foie.
Réglisse
La réglisse est une des plantes les plus populaires en Chine, elle est appréciée pour sa douceur, sa saveur et ses bienfaits.
Elle contient 3% d'acide glycyrrhétinique qui a des propriétés antitussives.
Utilisation : Soulage la toux, les rhumes, les problèmes respiratoires, les maux de gorge et toux nerveuse.
Combat l'intoxication alimentaire.
Effet tonique pour les surrénales.
Stimule le système immunitaire, zona, herpès, virus.
Anti-inflammatoire.
Cicatrisante.
Digestif (mucus de l'estomac).
Antihistaminique.
Stimule la production d'interféron.
  Attention : Une trop grande quantité de réglisse par jour sur une longue période, peut débalancer le système hormonal. Les gens souffrant de diabète ou d'hypertension devraient limiter leur consommation de réglisse.
Molène
Plantes synergiques : guimauve, mauve, tussilage, coquelicot, molène.
Les tanins ont à la fois une action cancérigène et anti-cancérigène. Les scientifiques sont toujours incertains à ce sujet.
Utilisation : Calmer la toux, les bronchites, les amygdalites, les maux de gorge.
Antidouleur.
Mucilage.
  Attention : Elle a besoin de la synergie des plantes pour avoir une bonne action thérapeutique. On ne doit pas la prendre seule en grande quantité.
Les personnes qui ont des antécédents de cancer devraient s'abstenir d'en prendre car elle contient des principes tanins qui provoque une contraction des tissus.

Coquelicot
Plantes synergiques: guimauve, molène, réglisse, tussilage.

Utilisation : Coqueluche, toux grave, bronchites, pneumonie, pleurésie, toux sèche, fièvres.
Sédatif de la toux, antispasmodique.
Narcotique léger.
Mucilage.
  Attention : Respecter les doses indiquées. S'il est pris seul et à fortes doses, le coquelicot comporte des risques d'intoxication. Plante à synergie.

Anis
Congestion ou tumeur aux seins : concentration élevée d'anis peut produire d'autres caillots.

Utilisation : Combattre la toux, la bronchite, l'asthme.
Nettoie les sécrétions dans les bronches.
Expectorant.
Œstrogène.
  Attention : Contre indication chez les sujets ayant les seins kystiques.

Mauve
Tisane anti-grippale.
Remède à toutes les maladies.

Utilisation : Combattre la toux sèche, la bronchite, l'asthme, rhume, grippe.
Laxative, diurétique.
Mucilage.
  Attention : La synergie est de loin préférable pour apprécier ses bienfaits.

Iris de Florence

Utilisation : Bronchites, coqueluche.
Dégager les sinus.
Diurétique et expectorante.
  Attention : À forte dose, peut devenir vomitif.

Bleuet
Faire bouillir environ 10 minutes, une c. à soupe de baies dans ¼ litre d'eau.
Le bleuet sous toutes ses formes est bon pour la santé: racine, feuilles, baies.

Utilisation : Digestion, foie.
Diurétique.
Fébrifuge, calmant.
Dépuratif.
Soulage les conjonctivites et les orgelets, en usage externe.
Muguet: badigeonner la bouche.
Antidiabétique.
Tanin.

Pin blanc
Doux sirop des Anciens.

Utilisation : Catarrhes bronchiques.
Rhume.
Affections pulmonaires.
Toux.
Expectorant.

Cerisier
Sirop contre la fièvre.

Utilisation : Bronchites, rhume, rhume des foins, rhinites.
Herbe à fièvre.
Tonifiant, sédatif et diurétique.

Sanguinaire
Plante de synergie, en forte dose, peut causer des étourdissements.

Utilisation : Laxatif puissant.
Stimulant digestif.
Principe amer.
  Attention : Peut causer des brûlures gastro-intestinales, une soif intense et des vomissements.

Peuplier
Sirop pour les bronchites chroniques.
Herbe à synergie: pin, cerisier, peuplier.

Utilisation : Bronchite chronique, fièvre.
Inflammation, action semblable à celle du saule.
Diurétique, tonique.

Action plus grande et plus rapide: formule d'herbages en vrac A7.

Action moins grande mais continue: formule d'herbages en comprimés B7.

Action de contrôle: formule liquide C7 qui à un rôle différent et qui rend de grands services.

On peut le combiner à la formule C13 durant les crises d'asthme ou pour contrôler les fièvres.

Comme on peut le remarquer dans des formules 7 conçues pour les voies respiratoires, la synergie apporte un support à tout le système. Cela vous permet de bien suivre un client et de joindre les formules appropriées. Cette synergie vous permet de libérer plus efficacement un systèmeafin de mieux en supporter un autre.

Par exemple : Intestins versus voies respiratoires.
  Digestion versus voies respiratoires.
  Système rénal versus voies respiratoires.

On peut joindre aux formules 7, le B34 pour soulager les maux de gorge ou la congestion.